Faut-il briser le miroir aux alouettes ?

« Mieux vaut donner sans promettre que promettre sans tenir. » Ce proverbe devrait être gravé aux frontons des permanences de toutes les formations politiques du monde aux fins de parer aux abus de confiance et aux multiples trahisons dont se plaignent moult citoyens.

Après les élections législatives de 1998, les militants P.S. de Mbacké avaient dû élever la voix pour exiger la promotion d’un des leurs (aujourd’hui tombé dans la gibecière du P.D.S) eu égard aux excellents résultats que le parti de DIOUF y avait enregistrés. Continuer la lecture de Faut-il briser le miroir aux alouettes ?

Ethnie, Religion, Etat : facteurs de cohésion ou sources de tensions ?

L’Afrique, notre vieux continent, se trouve confrontée avec des situations dramatiques où elle s’enfonce de plus en plus : crises quasi perpétuelles, bouleversements structurels, chaos sempiternel dont les principaux agents sont l’Ethnie, la Religion et l’Etat.

Définissons d’abord ces concepts avant d’entrer dans le vif du sujet.
Selon le Robert,

  • Ethnie : ensemble d’individus que rapprochent un certain nombre de caractères de civilisation, notamment la communauté de langue et de culture…
  • Religion : reconnaissance par l’homme d’un pouvoir ou d’un principe supérieur de qui dépend sa destinée et à qui obéissance et respect sont dus…
  • Etat : groupement humain fixé sur un territoire déterminé soumis à une autorité.

Autrement dit, l’Etat est la Nation (là où elle existe) politiquement organisée, qui tient du peuple son autorité et ce, conformément à la Constitution établie. Le concept d’Etat implique donc une organisation politique bénéficiant de la puissance publique et de la capacité de commander et de se faire obéir. Continuer la lecture de Ethnie, Religion, Etat : facteurs de cohésion ou sources de tensions ?

URD : A l’attention du comité d’orientation du mouvement pour le renouveau démocratique

Le camarade Djibo Leyti KA vient de révéler que notre mouvement allait sous peu être érigé en parti politique dont la dénomination devrait être : Union pour le Renouveau Démocratique – U.R.D. Ce faisant, je voudrais tenter une analyse de chacune des lettres de notre sigle afin d’essayer d’en faire ressortir la signification que nous aurions souhaité donner à notre parti. La mémoire collective sénégalaise soutient que l’enfant hérite de sept caractères (bons ou mauvais) de son homonyme. Le Prophète Muhammad (P.S.L) lui-même recommande que le prénom de baptême soit bien choisi ; ce choix doit être judicieux et symbolique. Revenons donc à notre sigle : U.R.D. Continuer la lecture de URD : A l’attention du comité d’orientation du mouvement pour le renouveau démocratique