Visite annuelle de Mawlânâ Cheikh Ould Khaïry – Octobre 2000

MAWLANA CHEIKH,

Nous sommes, encore une fois, très heureux de vous recevoir au nom de Thierno Ibrâhîm Mahmûd DIALLO, responsable moral du Dâhira de Dakar, de vos disciples de la cellule S.H.S et de tous ceux du Sénégal, de la Gambie et de la Mauritanie ici présents.  Nous le faisons avec d’autant plus d’enthousiasme et de fierté que cette fois-ci, Dieu le Tout-puissant a bien voulu exaucer le vœu que nous avons toujours formé, celui d’enjamber, à vos côtés, le troisième millénaire, ère de votre magistère, les rangs plus serrés.

C’est cette atmosphère  de ferme espérance qui nous permet de jeter un regard sur le passé pour rappeler l’apport inégalable des musulmans à la civilisation de l’Universel. Il s’agit de mettre l’accent sur l’harmonie entre le génie scientifique et les valeurs morales islamiques dont un bon nombre de nos coreligionnaires ont été de brillants artisans ; d’autant que, selon un hadith du prophète Muhammad (sas) : « Dieu n’est vraiment obéi et adoré que par la science, les bienfaits d’ici-bas et de l’au-delà ne sont que l’effigie de la science tandis que le mal d’ici-bas et de l’au-delà ne se gagne qu’avec l’ignorance ».

Continuer la lecture de Visite annuelle de Mawlânâ Cheikh Ould Khaïry – Octobre 2000

Munâsaba de Boubacare : 20 avril 2000

Mawlânâ Cheikh,

Encore une fois, nous remercions le Tout-puissant d’avoir bien voulu agréer notre projet de revenir à Boubacare- la- pieuse.
Nous revoilà donc dans la cité de la félicité, aux côtés du chantre de la faydhâ, le prince des vivificateurs de la foi, Mawlânâ Cheikh Ibrâhîm Ould  Khaïry.

C’est donc à la fois un grand bonheur doublé d’un honneur incommensurable que nous éprouvons en ce moment précis où nous faisons face à celui à qui nous avons offert non seulement tout l’amour de notre cœur, mais aussi et surtout notre souffle, c’est à dire la condition de notre existence. Continuer la lecture de Munâsaba de Boubacare : 20 avril 2000