Lettre à Takussan : Pour un SUDES fort?

Convoqué pour les 27, 28 et 29 décembre 1983, le congrès du Syndicat Unique et Démocratique des Enseignants du Sénégal (SUDES) vient d’être ajourné sine die et ce, au grand désespoir des militants de base qui s’attendaient pourtant à la fin de la léthargie que connaît le syndicat depuis les Etats Généraux de l’Education et de la Formation tenus à Dakar du 28 au 31 janvier 1981. Cette léthargie voulue et entretenue par un groupuscule plus enclin à faire passer ses intérêts bassement partisans qu’à faire aboutir les revendications morales et matérielles des enseignants, inéluctablement, va jeter les bases de la dislocation de notre instrument de lutte et, par voie de conséquence, annihiler les efforts louables que déploient certains démocrates sincères pour sauver le SUDES en danger de mort. Continuer la lecture de Lettre à Takussan : Pour un SUDES fort?