Chapitre premier : les recommandations… Lettre 04

Djawaahiiru rassa il (les lettres dorées)

Au nom d’Allâh le Miséricordieux, le tout Miséricordieux.

Louanges à Allâh, Seigneur de l’univers, le Miséricordieux, le Maître du jour jugement dernier.

Ceci dit, salutations parfaites et complètes émanant de l’expéditeur, le serviteur qui se satisfait de son Maître hormis tout – Ibrâhîma, fils d’El-Hâdj Abdallâh Tidjâni– à mon bien-aimé et véritable disciple de mon père, Al-Hassane NDIÂYE.

L’objet de cette missive est de te prodiguer des conseils pour et par Allâh. Sache que toi et tes homologues, n’êtes que des esclaves d’Allâh et des disciples de Cheikh Tidjâne.
Certes Dieu a déposé le flux de cette Faydâ (dans la tariqâ) entre les mains de Cheikh Tidjâni qui en est le détenteur et qui le confie à qui il veut et, ce, par la volonté du tout Puissant, du Contraignant. Continuer la lecture de Chapitre premier : les recommandations… Lettre 04